Lieu d’intervention

Le Burkina Faso

Pays sahélien, le Burkina Faso se situe parmi les pays les plus pauvres du monde : le pays a été classé au 177ème rang sur 182 pays sur le plan de l’Indice de Développement Humain (santé, éducation et niveau de vie), en 2010.

Le pays couvre une superficie de 274 200 km² avec une population estimée à 13 228 000 habitants, soit une densité moyenne de 48 habitants au km². Cette densité classe le Burkina Faso parmi les pays les plus peuplés de la sous région. Le taux de croissance démographique y est de 2,68% par an.

Au plan économique, l’agriculture constitue le secteur vital de l’économie, car elle contribue à plus de 38% du PIB, emploie près de 90% de la population active, et procure plus de 50% de recettes totales d’exportation.

Cette agriculture reste encore tributaire des aléas climatiques : sécheresses et pluies diluviennes. Elles sont la cause des déficits agricoles et alimentaires importants, aggravant la situation des populations rurales déjà fragiles.

La province du Loroum

Cette province se situe au Nord du Burkina Faso, dans la zone sahélienne et doit donc faire face à des conditions climatiques extrêmement difficiles. De plus, en 2011, le cumul des précipitations s’est avéré très nettement inférieur aux moyennes annuelles. D’après le ministère de l’éducation Burkinabé, la province du Loroum est l’une des régions les plus défavorisées du pays.

Titao

Titao, chef-lieu de la province du Loroum, regroupe 39 villages et reste un endroit isolé : il faut parcourir près de 45 km de piste à partir de Ouahiguya, la principale ville de la région. Titao se situe à 230 km de Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso.